Rechercher
  • Aurélie Denoncin

Survivre ou vivre il faut choisir.

Mis à jour : 10 avr. 2019

Burn out professionnel et burn out parental sont deux maux très répandus à notre époque.



Nous connaissons tous quelqu’un dans notre entourage qui est parti en « burn out » et les conséquences sont grave : arrêt maladie, isolement, perte de confiance en soi, dépression sont autant de conséquences qu’il faut soigner pendant des mois voire des années.


Pourtant les signaux d’alerte ne manquent pour nous faire ouvrir les yeux.


Douleurs physiques, anxiété, trouble de la concentration et du sommeil, irritabilité sont autant de signes avec lesquels on apprend pourtant à vivre. On redouble d’effort pour ne pas voir et ne pas entendre, on s’épuise à tenter d’échapper à l’inévitable car c’est une évidence, une fois que la terrible machine est lancée, il faut s’entourer des bonnes personnes pour enrayer le mécanisme.


Ne jamais oublier que peu importe sa situation professionnelle, personne n’est irremplaçable. Peut importe sa situation familiale, il faut savoir dire stop. L’adage « mieux vaut prévenir que guérir » n’a jamais été aussi vrai que pour le burn out. Si vous êtes en souffrance, ça n’est qu’un aperçu des dégâts émotionnels et moraux qui s’installeront durablement une fois le point de non retour atteint.


Alors pourquoi ne pas essayer une séance de sophrologie ? Que risquez-vous à solliciter l’aide d’un professionnel « juste pour voir » ? Imaginez que cela vous fasse du bien…

La sophrologie peut aider à se reconnecter à son corps et prendre conscience des tensions avec lesquelles nous vivons au quotidien.


Cette méthode douce permet aussi de se projeter dans des situations positives permettant d’observer l’écart entre ce qu’on l’on désire et ce que l’on vit.


C’est donc une thérapie brève qui permet de se mettre en action et arrêter de se sentir impuissant face aux soucis. Des exercices simples de respiration et de contractions musculaires permettent de faire faire au corps le travail dont l’esprit à besoin. Par exemple, on souffle sur ses soucis avec la respiration thoracique. On efface les doutes en agitant les mains comme des éventails.


Ça à l’air tellement simple qu’on se demande si ça marche.

Certaines expériences ont prouvées que le système digestif se mettait en marche quand on imaginait manger. Des sportifs ont obtenus des résultats de récupération physique accélérée en visualisant l’afflux de sang et d’oxygène dans leurs muscles. Notre corps est le reflet de notre mentale et inversement.


Vous ne risquez pas grand chose à essayer, juste une fois.


Dans la majorité des cas, une fois qu’on se met à l’écoute de soi-même, beaucoup de choses viennent à changer naturellement dans notre vie, tout en douceur, car les prises de conscience n’arrivent que lorsque l’on est prêt à les entendre.


Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à me contacter au 06 66 53 00 60.

46 vues

A DOMICILE

Paris 13ème, 14ème, 15ème, Montrouge, Malakoff, Vanves, Bagneux, Clamart, Sceaux,     

Bourg-la-Reine, Fontenay-aux-Roses

Autre : sur demande

TARIFS

Séance individuelle

à domicile (1h)

70 euros

ME CONTACTER

© 2019 par Aurélie Denoncin.

 Créé avec Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon